Il était une fois, un joueur nommé BibiTm…

Le siècle dernier, en l’an de grâce 1990, un événement qui allait bouleverser les codes de nos sociétés était sur le point de surgir. C’était lors d’une vivifiante journée voilée, une lumière était en train de jaillir et allait éclairer vos vies à jamais. Oui, la Super Nintendo sortait alors au Japon.

Sinon, un peu plus tôt dans l’année, lors d’une journée toute aussi vivifiante de février, celui qui vous écrit ces quelques mots venait de naître. Loin de moi l’idée de vous assommer d’entrée avec une biographie détaillée de ma petite personne, mais un peu d’histoire est nécessaire pour vous expliquer comment la naissance de ce blog a vu le jour et quelles ambitions j’ai pour lui.

Beaucoup d’entre-vous, pour ne pas dire la quasi-totalité, me connaissent par un surnom et une activité : BibiTm, Youtubeur à plein temps ! Il est vrai que cette activité m’a valu une reconnaissance à laquelle je ne m’attendais pas en premier lieu, et qui a duré quelques quatre années d’activité plus ou moins intense. Seulement, me résumer à cela serait un peu réducteur et pour ça j’ai besoin de vous partager quelques moments de ma vie, notamment mon parcours sur internet.

Petit, j’étais un garçon débordant d’imagination, je m’inventais des mondes de différentes manières, en les alliant au monde réel ou en les couchant sur du papier. En y repensant, j’ai toujours aimé griffonner sur une feuille vierge, que ce soit des dessins, majoritairement, étant jeune, ou des textes en grandissant. En définitive, j’adorais créer des histoires, des personnages et en conter leurs péripéties. Je me souviens même avoir commencé une fan fiction sur l’univers de Harry Potter. Quel talent, quelle ambition !

Alors que mon entourage a eu accès à la magie d’internet en 2000/2001, il m’a fallu attendre jusqu’en 2004 pour avoir également le loisir de m’y perdre (sans compter les restrictions de temps parentales bien entendu). Je découvrais alors multiples sites, notamment d’actualité vidéoludique, moi qui ne me nourrissais que de magazines qui me dévoilaient les dernières trouvailles du jeu vidéo ponctuellement en fin de mois ! Je me suis donc inscrit sur divers sites pour parfaire mes connaissances : jeuxfrance, jeuxvideo.com, puissance-zelda…

Ce dernier me montra qu’il était possible d’avoir un site uniquement basé sur une licence ! J’adorais regarder tous les articles qui en découlaient et découvrir moult anecdotes sur ma série fétiche. C’est à ce moment-là que je vis des noms de rédacteurs, des recherches de candidatures pour intégrer leur équipe et je compris qu’il était envisageable que je devienne comme eux. J’en rêvais.

Mais ce site était bien trop imposant pour moi, il était l’une des références francophones dans son domaine et je ne me sentais pas de taille (pour l’anecdote, ce n’est que près d’une décennie plus tard qu’ils m’ont contacté d’eux-mêmes pour une possible collaboration, mais j’en parlerai plus tard). J’ai donc cherché un endroit plus petit et cosy pour pouvoir faire mes premières armes, un endroit où la pression serait inexistante et où la liberté de faire quelques fautes ne devenait pas une sentence irrévocable. Je postulai donc sur un site du nom de Zelda-Town.free.fr si je me souviens bien, rien que l’url du site transpirait l’amateurisme, cela me convenait parfaitement !

Il était mine de rien un site affilié à Nintendo-Town (toujours en activité) qui lui, valait son petit pesant de cacahuètes. Nous en étions une branche. J’ai donc débuté ma carrière de rédacteur junior ici, accompagné de quelques personnes dont les pseudos n’ont jamais disparu de ma mémoire : windtosink le webmaster, Zeldall qui s’occupait des sections fanarts etc. On formait une belle petite brochette, et je m’attelais donc à inonder le site d’articles en tous genres. Solutions, descriptions, news, tests, je me sentais libre de faire ce que je voulais, et de savoir mon travail lu par au moins 50 personnes par mois était une joie indicible ! (Avant, il n’en fallait pas beaucoup pour peser dans le « game »). Alors j’évoluai, passant rédacteur et même rédacteur en chef. Seulement, notre webmaster avait des envies d’ailleurs, et il me proposa de devenir maître des lieux à sa place.

Non pas que l’offre ne fut pas alléchante, seulement je connaissais très bien mes limites : écrire, je savais le faire, et plutôt bien, mais la programmation d’un site, son design, ses fonctionnalités ? Autant me donner une corde de suite, j’en étais incapable et pour tout dire, cela ne m’intéressait aucunement. Le site a donc fini par lentement péricliter, et je me retrouvais SSF (sans site fixe), du moins pour ma plume de rédacteur. Ne voyant pas d’opportunité flagrante, et le site jeuxfrance connaissant son âge d’or (avec une section où chacun pouvait créer son blog et y poster ce qu’il voulait), j’ai vécu d’actualités et d’articles de blogs plus ou moins liés à l’univers du jeu vidéo et cela pendant quelques années.

Il a fallu attendre une longue période d’inactivité dans ma vie étudiante pour que l’envie de reprendre la plume et l’encrier, dans un milieu plus professionnel, ne revienne. Et quelle aubaine puisque le site Nintendo-Master, référence française en la matière, recherchait de nouvelles têtes ! Étant totalement étranger au site, j’y suis allé accompagné de quelques anciens articles qui me tenaient à cœur et une belle lettre de motivation.

À croire que la chance me sourit quand il s’agit d’agiter ma plume, j’ai été pris dans l’équipe, bien plus imposante que celle de Zelda-Town. Ici, j’avais à faire à un site professionnel, rigoureux, intégrant une équipe bien en place dans lequel je faisais office de nouveau légionnaire à l’essai. C’est ainsi que je connus Theoffspring, créateur du site, Pomchips et Didou qui étaient en quelque sorte les chefs de l’équipe, mais également ceux qui allaient devenir de véritables amis, Kraydepor et Teox, que je n’ai jamais quitté depuis. Très vite, outre mon poste de rédacteur qui me valait pour la première fois d’obtenir des versions presse de jeux pour les tester (cela me semblait être un luxe de premier ordre), je vis sur notre forum interne une demande spécifique. Nintendo-Master était connu pour ses écrits mais aussi ses paroles ! Un podcast avait lieu plus ou moins régulièrement (généralement toutes les 2 semaines) et était tenu par Teox en la qualité de présentateur, Krayo en tant qu’intervenant ainsi qu’une autre personne que j’ai très peu connu et dont j’ai oublié le pseudo (puisse-t-il me pardonner). Ce dernier mis fin à sa carrière sur NM, et laissa donc un poste vacant. Ni une ni deux, toujours à l’affût d’une nouvelle activité, j’ai proposé ma personne et suis donc parti à la rencontre de deux inconnus dans un petit appartement parisien. Chance éternelle oblige, le podcast avait pour thème les 25 ans de la série Zelda, mon stress face au micro s’est vite dissipé pour me perdre dans mes anecdotes autour de la licence. C’était une superbe expérience qui m’a valu d’être rédacteur/podcasteur pour le site, et ceci durant un an.

Juste avant de donner ma « démission » du site, nous avions fait un événement pour la conférence E3 de Nintendo avec une petite série de reportages pré-filmés et un live commenté de la conférence par nos soins. Après avoir joué de la plume et du micro, c’était mon premier contact avec la vidéo ! Et cela m’a tellement plu que suite à mon départ du site, j’ai ouvert ma chaîne Youtube dans les jours qui ont suivi. C’était en juillet 2012.

« The rest is history » comme le disent nos amis anglophones. Vous tous me connaissez pour cette chaîne, je n’ai donc pas à m’étendre plus que ça dessus. En revanche vous avez tous noté mon inactivité depuis août dernier, sans trop d’explications d’ailleurs (excepté sur Twitter). J’avoue n’avoir pas été très réglo avec ceux qui ne me suivent que sur Youtube et qui sont donc dans un flou infini quant à mon absence. Certains me croient peut-être assassiné sous un pont par un fan enragé de ne pas voir d’épisodes de Zelda Twilight Princess assez régulièrement, et ils auraient presque raison ! Seulement, là où au départ je m’amusais beaucoup à faire plein de vidéos diverses et variées, la machine Youtube m’a vite rattrapé et me mettait une pression non-négligeable. Produire toujours plus, toujours plus vite, dépasser ses voisins, surfer sur la vague (Yo-Kai Watch, si tu me regardes !), des contraintes qui m’ont porté jusqu’à l’épuisement psychologique face à la chaîne qui me dévorait. À partir de ce moment-là, j’ai décidé de mettre un terme à cet engrenage malsain qui m’a complètement désorienté de ma véritable passion. Une passion simple, saine, à partager sans concession. Un peu comme les Kinder Bueno.

J’ai donc pris quelques mois qui me semblaient bien mérités pour reprendre mes esprits, prendre du recul sur toute cette situation et différencier mes propres envies des obligations que le « Youtube Game » m’imposait. J’y vois désormais plus clair que jamais, et j’étais prêt à reprendre la chaîne en main. Seulement, un autre constat s’est imposé : j’avais diablement envie d’écrire ! Parler, c’est très bien, mais nous n’avons pas forcément la réflexion, la répartie ou l’esprit assez carré pour dire avec précision et beauté ce que nous aimerions dire sur un sujet donné. Combien de fois je me suis dit au montage d’une vidéo « mais mince, c’est le passage où je voulais parler de ça, et j’étais tellement pris dans le jeu que j’ai complètement oublié ! », c’étaient des moments particulièrement frustrants.

J’ai donc commencé à écumer quelques pistes : création de site ? Trop compliqué, et je n’y connais rien. Seulement Youtube ? Non… J’ai vraiment envie de reprendre la plume en parallèle. Un blog ?… Un blog ! Ça coulait de source, j’avais été actif sur mon blog de jeuxfrance pendant plusieurs années et cela me correspondait parfaitement, seulement je ne voulais plus être enfouis dans les entrailles d’un site mais bien avoir ma propre plateforme dédiée où moi et moi seul puisse m’exprimer sans retenue aucune.
Nous y voilà. Voulez-vous un autre café ? Le vôtre a dû être engloutit bien avant la fin de votre lecture ! Mais c’était le temps et l’espace qu’il me fallait pour vous expliquer de A à Z mon cheminement sur la toile et pourquoi j’en arrive ici aujourd’hui. BibiTm est certes quelqu’un que vous connaissez via Youtube, il balance des anecdotes et des blagues parfois (souvent [tout le temps]) bien lourdes, mais j’ai été quelque chose avant ça et je vais vous le montrer à travers ce blog. Celui-ci aura bien sûr pour sujet central le jeu vidéo selon ma vision, à moi et moi seul. Ce ne sera pas la peine de monter sur vos grands chevaux si ce que je dis ne vous plaît pas, tout autant qu’il n’est pas nécessaire de répandre mes mots telle une parole sainte si elle résonne dans votre cœur. Ceci n’est que l’avis d’un joueur lambda, passionné de jeu vidéo et qui veut partager sa vision avec ceux que cela intéresse.
Sur ce, je vous souhaite un agréable moment dans mon antre, n’hésitez pas à profiter du café/chocolat à volonté et des confortables fauteuils. Je resterai ici, à votre disposition pour parler sans retenue !
                                                                                                                                       BibiTm

Publicités

47 réflexions sur “Il était une fois, un joueur nommé BibiTm…

  1. Ag dit :

    Bibi tm ….. la foire aux navets , rhaaaaaa . Cherchant un nouvô podcast , je suis tombé sur le tien . Pas déçu je m’y suis abonné à la première écoute !! J’avais peur que vous soyez centrés que sur Nintendo , que nenni…. cette émission est comme une vague de fraîcheur dans le paysage du podcast jeux vidéos . J’ai 46 ans et grâce à vous je vais acheter une Switch , vous m’avez convaincu avec Zelda . Continues comme ça avec tes potes , j’adore . Merci

    Aimé par 1 personne

  2. Rivet dit :

    Vive Bibi TM le Dieu des Dieux (je sais pas si on a le droit de donner ton prénom) alors juste merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci (ctrl C/ctrl V) pour ce blog je t’envois le mien par mail. Et d’ailleurs moi aussi j’ai commencé a écrire un livre (encore car j’avais un cahier de brouillon rempli de dizaine d’histoire et je n’en ai vraiment commencé que 2) avec mes YouTubeurs préférés et tu n’est pas encore apparu car je n’avais pas d’idée pour une entrée simple mais éblouissante, magnifique, ect… (digne de toi quoi)

    J'aime

  3. Drédré dit :

    Super

    Avec mon fils de 9 ans que j’ai initié à zelda, on regarde vos videos et on se marre, mon fils me dit j’aime bien bibitm il est trop marrant ! Mais maman a quoi il ressemble ? Du coup paf je cherche sur gogole et je tombe sur votre blog et le mystère est levé on a trouvé la réponse sur instagram aussi .

    Merci pour le temps que vous avez donné pour faire les videos qui sont vraiment top, nous vous souhaitons une belle vie, la santé et la réussite

    J'aime

  4. Chioubyy dit :

    Ce Blog est super car étant encore mineur je n’ai pas le droit d’être ( à pars Youtube ) sur Twitter Facebook etc …. Mais heureusement Le Grand BibiTM a pensé à faire ce Merveilleux Blog je sais que c’est pour passion mais je trouve ça plus pratique pour tes jeune abonnés !
    Bref j’espère que ce Blog n’auras pas le destin de ta chaine YT ! En tous cas compte sur moi pour t’encourager !
    Ps: Merci pour cette « petite » séance de lecture xD

    J'aime

  5. Brookie dit :

    Enfin ce premier article ! J’ai vraiment apprécié, c’est très agréable de te lire. Tu écris très bien et tu sais rendre ce que tu dis intéressant, aucun doute là-dessus :).
    Continue sur ta lancée, j’ai hâte de lire la suite !

    Brookie

    J'aime

  6. Miichel dit :

    Je connaissais en partie ton histoire , mais sa fait toujours plaisir d’en savoir plus sur toi !
    Vraiment hâte de voir la suite et content que ce type de contenu te plait. C’est vrai qu’à l’écrit on a le temps de réfléchir à ce que l’on va dire , contrairement à la vidéo , où on est tellement dans la jeu qu’on oublie de raconter certains moments.
    Bonne continuation !

    J'aime

  7. LugDun dit :

    joli article Bibi ! je l’ai lu jusqu’au bout et sans café ! je ne bois plus de café 🙂
    Je ne connaissais pas ton histoire avant Nintendo Master. Merci de nous l’avoir contée .
    Le live commenté de la conférence E3 , avec Krayo et … Je ne me souviens plus désolée, reste un grand moment dans mes souvenirs .
    Je serai contente de lire tes articles. Je vais sûrement encore apprendre plein de choses.
    Que la voie que tu as choisi te soit agréable. 🙂

    J'aime

  8. Lola Vignais dit :

    Le texte est long mais perso j’ai été prise par ton histoire. On apprends plus à savoir qui tu es, et ça fait plaisir de te revoir sur l’Internet !! 😀 (j’te suis déjà sur Twitter mais c’est pas pareil) On sent vraiment que la rédaction ça te plaît, rien qu’en lisant le texte que tu a écrit 🙂 Bref, bonne continuation ! 😀 #BisousSurLaFesseGauche

    J'aime

  9. Maella dit :

    J’aime beaucoup ta plume bravo pour ce blog j’ai hâte de découvrir tes prochains post . Tu as définitivement un don pour l’écriture, te voir sur ce format est super intéressant merci de nous partager ton passé que l’ont ne connais pas tous . Je suis fière de te connaître et de te suivre dans cette nouvelle aventure . Maella

    J'aime

  10. bidou03 dit :

    Salut Bibi,

    Très plaisant de te lire. On voit bien que tu as eu un parcours assez original !
    Tu transmets ta passion comme peu de gens ne le font, et c’est cela qui fait de toi une personne différente des autres (dans le bon sens du terme!).
    J’étais accroché par tes paroles dans tes vidéos ou même tes podcasts, tu as l’air d’avoir une très grande facilité à parler aux gens.

    Au plaisir de te lire très bientôt sur ce nouveau blog.

    Spiritfire

    J'aime

  11. superlonk dit :

    Je suis content que tu te relance dans l’écriture, j’ai vraiment hâte de voir les prochains articles car j’aime beaucoup t’écouter parler de jeux vidéos (surtout en live punaise c’était génial), j’espère que la reprise ne t’offrira que de bonne choses. 🙂

    J'aime

  12. Akarulf dit :

    Bonjour BibiTM,

    Tout allait bien.
    Jusqu’à : « j’évolua ».
    Et le passé simple mourut (car, si je ne m’abuse, l’orthographe juste est « j’évoluai »).

    Sinon, plus sérieusement, c’est une fantastique idée que ce blog. Je constate qu’effectivement, ton plumage (ou plutôt, ta plume) se rapporte à ton ramage.
    C’est très bien écrit, on ne se perd pas trop, et contrairement aux vidéos, il n’y a pas d’idée dont l’évocation est tronquée de son développement. Et aussi, c’est bien plus complet qu’un maigre tweet.
    Et surtout, ce sera également plus pratique pour nous autres, ton public, de répondre et réagir à tes discours, sans limitation.

    Je suis impatient de découvrir tes prochains posts.

    Sublime.

    Post-scriptum : Je vois que nous as caché ce texte depuis le 29 janvier. Vil cachotier que tu es (malgré les teasers que tu as faits) !

    J'aime

  13. Pikumi dit :

    J’adore tes vidéos quand tu parles mais j’adore aussi ton blog quand tu écris, c’était vraiment très agréable à lire, vivement un autre article ! JE T’ADORE BIBI 😘

    J'aime

  14. Eosor dit :

    Comme pour YouTube, on va continuer à te suivre dans cette nouvelle aventure! Bon 1er article qui montre une nouvelle fois que tu a du talent dans l’écriture! Hâte de voir et lire la suite!

    J'aime

  15. AlexTH dit :

    Superbe idée Bibi ! Je préfère certes entendre tes anecdotes, mais les lire sera tout aussi plaisant ! Cela fait maintenant quelques années que je te suis, et compte sur moi pour te soutenir dans ce gros projet qu’est ce blog 😉

    J'aime

  16. Nyokki dit :

    Ahah, tu me donnes envie de redevenir rédacteur sur un site ! (mais pour ça je dois me débarrasser de ma flemme, mais les grands sites ne me font pas peur : j’ai déjà été rédacteur en formation sur minecraft-france.fr sous mon ancien pseudo, ce site étant le second site Minecraft francophone).
    En tout cas, je suis content d’enfin pouvoir voir ton blog que tu as tant teasé 😀

    J'aime

  17. Omega dit :

    Dis donc, tu me passes un peu de ta chance ? xD
    Plus sérieusement, j’adore ce genre d’article et je me rends compte qu’avant YouTube, tu as eu quand même pas mal d’aventure x) (et beaucoup de chance, aussi). J’ai hâte de voir ce que tu as prévu pour ton blog et de te découvrir en tant que personne, joueur passionné, pour éviter de m’en tenir à l’image de Youtube.

    Allez, un petit bisou sur la fesse gauche ! 😀

    J'aime

  18. Etoilebleue dit :

    Bibi c’est émouvant ce que tu dis sur YT. Mais je n’ai toujours pas compris pourquoi tu reprends pas les vidéos. Je regarde vos vidéos avec nostalgie. Bon courage pour la suite.

    Etoilebleue

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s